top of page
  • jgtylleman

Aménagement cyclable sécurisé entre Namur et Wavre – la Province entend-t ’elle (s’)investir ?


Ces dernières années, le vélo a peu à peu retrouvé sa place comme moyen de locomotion privilégié comme alternative à la voiture ! S'il s'agit assurément d'une bonne nouvelle, d

es freins à ce développement demeurent, en particulier l'absence d'infrastructures cyclables de qualité.


C'est notamment le cas sur la N4, entre Wavre et Namur, où la cyclostrade annoncée depuis des année tarde à arriver. Au vu de l'importance de ce dossier, le Conseiller provincial Carl Cambron a interrogé le Collège provincial sur son état d'avancement, le 28 septembre 2023 en séance du Conseil provincial.

 

Monsieur le Président,

Monsieur le Gouverneur,

Mesdames et Messieurs les Députés provinciaux,

Chers Collègues.


La mobilité constitue, et ce depuis de nombreuses années, un des enjeux majeurs pour bâtir une société plus respectueuse de l’environnement. Si aujourd’hui les alternatives existent et se trouvent facilitées par les derniers développements technologiques (je pense ici aux véhicules électriques, même s’ils ne sont pas non plus sans défauts), une autre solution bien plus ancienne mérite qu’on lui accorde tout le crédit possible pour qu’elle puisse se développer. Je veux bien entendu parler du vélo. Si son utilisation tend à se répandre ces dernières années, certains freins à son utilisation demeurent, en particulier l’absence d’aménagements cyclables ou le manque de qualité de ceux-ci. Un constat qui ne date pas d’hier puisqu’une étude menée par notre Province en 2017[1] relevait déjà ces problèmes, pointé par 43,9% des répondants !


Si certes la présence et la qualité des aménagements cyclables ne sont pas les seuls freins à l’utilisation du vélo, ils sont néanmoins au cœur des revendications des sections du Gracq riveraines de la nationale 4 de Namur à Wavre, qui réclament depuis plusieurs années la création d’une cyclostrade entre les deux villes[2]. Ces dernières ont même organisé le samedi 02 septembre dernier une action sur ce trajet, souhaitant dénoncer l’absence d’un aménagement sécurisé le long de la Nationale 4[3]. Et si un tronçon d'environ quatre kilomètres est effectivement en cours d'aménagement à hauteur de Louvain-la-Neuve[4], force est de constater que ce chantier traine et, surtout, qu’il ne concerne qu’une petite partie de la totalité du trajet entre les Chefs-lieux brabançons et namurois.




Dans la mesure où la question de la mobilité alternative est aujourd’hui d’une importance capitale pour faire face aux bouleversements climatiques actuels et qu’elle figure parmi les objectifs énoncés par la Majorité dans sa Déclaration de politique provinciale (où il est question, je cite, d’assurer « le développement et la sécurisation d’un réseau cyclable dense[5] »), je souhaiterais que le Collège s’exprime sur l’action menée par le Groupe de Recherche et d’Action des Cyclistes quotidiens. La Province ne pourrait-elle proposer une entrevue aux représentants du Gracq (si ce n’est déjà fait), se faire le porte-voix de ses revendications et insister énergiquement auprès de son autorité de tutelle pour que des aménagements cyclables complémentaires soient réalisés, comme l’attendent les citoyens ?


En outre, on sait que la Région wallonne étudie bel et bien la possibilité de créer cette fameuse cyclostrade et qu’une étude a été réalisée en ce sens[6]. Le Collège est-il associé à l’élaboration de cette étude et, si oui, pourriez-vous nous communiquer dans les grandes lignes les résultats de celle-ci ? à défaut, ne conviendrait-il pas de vous manifester auprès de la Région wallonne pour en obtenir les résultats ?


Je vous remercie.

[1] Province du Brabant wallon, Le Brabant wallon à portée de vélo, Wavre : province du Brabant wallon, 2017, https://www.google.com/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=&ved=2ahUKEwiZtqObz5iBAxUFSuUKHUYnCNEQFnoECBAQAQ&url=https%3A%2F%2Fmobilite.wallonie.be%2Ffiles%2Fvelo%2FColloque%2520WC%25206%2520mai%25202022%2Fpresentations%2Fprovince-brabant-wallon-pierre-francis.pdf&usg=AOvVaw327izdyu02m_r_yMRZCnTB&opi=89978449, 15 p. [2]Michel Demeester, Des cyclistes se mobilisent pour réclamer un aménagement sécurisé le long de la N4, Bouge : L’Avenir, 03-09-2023, https://www.lavenir.net/regions/brabantwallon/ottignies-louvain-la-neuve/2023/09/03/des-cyclistes-se-mobilisent-pour-reclamer-un-amenagement-securise-le-long-de-la-n4-2SKMXPP5VRDIRMJUJW45RJ3MCU/, 07-09-2023, 07-09-2023. [3]Rédaction RTBF, Belga, Entre Namur et Wavre des cyclistes se mobilisent pour réclamer un aménagement sécurisé, Bruxelles : RTBF, 02-09-2023, https://www.rtbf.be/article/entre-namur-et-wavre-des-cyclistes-se-mobilisent-pour-reclamer-un-amenagement-securise-11249674, 07-09-2023, 07-09-2023. [4]Belga, Des cyclistes se mobilisent pour réclamer un aménagement sécurisé le long de la N4 entre Namur et Wavre, Bruxelles : La DH/Les Sports, 02-09-2023, https://www.dhnet.be/regions/brabant/2023/09/02/des-cyclistes-se-mobilisent-pour-reclamer-un-amenagement-securise-le-long-de-la-n4-entre-namur-et-wavre-QSBT4CF7FFDTPL6UHCSUGNSALE/, 07-09-2023, 07-09-2023. [5] Collège provincial du Brabant wallon, Déclaration de politique provinciale MR – PS 2018 – 2024, Wavre : Province du Brabant wallon, 2019, https://www.brabantwallon.be/bw/publications-officielles-1/declaration-de-politique-generale-2018-2024/, 19 p. [6] Michel Demeester, Des cyclistes se mobilisent pour réclamer un aménagement sécurisé le long de la N4, Bouge : L’Avenir, 03-09-2023, https://www.lavenir.net/regions/brabantwallon/ottignies-louvain-la-neuve/2023/09/03/des-cyclistes-se-mobilisent-pour-reclamer-un-amenagement-securise-le-long-de-la-n4-2SKMXPP5VRDIRMJUJW45RJ3MCU/, 07-09-2023, 07-09-2023.

12 vues0 commentaire

Comentarios


bottom of page