• jgtylleman

Décision du Ministre Collignon de revenir sur sa décision de casser le budget du BW


Nouvel épisode dans la saga de la réforme du financement des zones de secours (y'avait longtemps, tiens ...) : après avoir menacé de casser le budget provincial, voilà que le Ministre Collignon (PS) prend la décision ... de revenir sur sa décision !


Le recours de la province contre cette menace devient donc "sans objet" et doit être abandonné. Si c'est une victoire en soi, j'espère néanmoins que le Collège provincial continuera à se montrer assertif dans sa lutte pour l'autonomie provinciale !


Retrouvez ma question à ce sujet ci-dessous.

 

Monsieur le Président,

Monsieur le Gouverneur,

Mesdames et Messieurs les Députés provinciaux,

Chers Collègues.


Au risque de conforter l’appréciation de certains qui me considèrent comme un « monomaniaque », j’aimerais revenir sur l’actualité de cette deuxième partie du mois de mars nous a offert un rebondissement assez inattendu dans le bras de fer qui nous oppose au Ministre des Pouvoirs locaux. En effet, celui-ci a donc décidé de revenir sur sa décision de casser le budget de la Province du Brabant wallon[1].


Voilà un revirement de situation assez soudain et qui, bien sûr, a de quoi nous réjouir ! C’est une victoire pour la Province du BW mais j’aimerais en savoir davantage sur ce surprenant revirement (que voulez-vous, il paraitrait que je suis « monomaniaque » à ce sujet) : des contacts préalables à l’annonce publique ont-ils eu lieu avec le Collège pour l’informer de ce changement de cap ? Le Collège a-t-il reçu plus de précisions sur les motifs de ce changement d’attitude ? De même, je voudrais que le Collège m’explique ses intentions maintenant que son recours est devenu « sans objet ». Par exemple, le montant de 600.000 euros mis en réserve sera-t-il injecté dans le budget à la prochaine modification budgétaire ? Vous connaissez notre opinion sur cette soi-disant réforme des provinces voulue par le MR, le PS et ECOLO, réforme qui n’est en fait qu’un hold-up financier. Nous regrettons que le Collège soit donc politiquement embarqué dans cette galère qui nuit aux intérêts provinciaux dont il a la charge. Cependant, nous nous félicitons que le Collège ait tenu à se montrer combattif et à faire respecter les termes de l’accord politique wallon qu’il exécute fidèlement à la Province. Le manque de loyauté du Ministre PS Collignon par rapport à cet accord et à ses partenaires se devait d’être dénoncé. Nous vous avons soutenu dans vos démarches, et la Province du Brabant wallon a gagné, c’est une vraie victoire collective. Merci pour le Brabant wallon et ses habitants. S’il faut en tirer une conclusion, c’est que la Province doit rester attentive au respect de son autonomie et ne pas hésiter à monter aux barricades. Ce premier essai ayant été une réussite, j’espère qu’il sera suivi d’autres, comme par exemple une interpellation formelle du gouvernement fédéral afin qu’il paye enfin sa part dans les zones de secours comme il aurait dû le faire depuis longtemps. Et cela m’amène à ma dernière question : est-ce que le Collège serait prêt à revoir sa position sur l’adoption d’une telle motion en Conseil provincial ?


Je vous remercie.

[1] Arnaud HUPPERTZ, Zone de secours : le ministre Christophe Collignon jette l’éponge, Bouge : L’Avenir, 18-03-2022, https://www.lavenir.net/cnt/dmf20220317_01674966/zone-de-secours-collignon-jette-l-eponge, 18-03-2022, 18-03-2022.

17 vues0 commentaire