top of page
  • jgtylleman

Fermeture du SRJ "Les Tilleuls" à Hévillers - notre réaction.


Le Service résidentiel pour jeunes (SRJ) des Tilleuls d’Hévillers (Mont-Saint-Guibert) ne sera pas reconstruit. La Province renonce à cet investissement de 7,5 millions €. Les services déménageront à Nivelles.


Nous avons tenus à réagir à cette mauvaise nouvelle.


 

Ce jeudi 06 octobre, c’est avec consternation que le groupe politique « Les Engagé.e.s » à la Province du Brabant wallon a appris via la presse la décision du Collège provincial MR-PS de renoncer aux investissements destinés à moderniser les installations du Service Résidentiel pour Jeunes (SRJ, anciennement IMP) d’Hévillers, dans la Commune de Mont-Saint-Guibert. Par ce choix, la Majorité MR-PS condamne cette institution à une fermeture annoncée, plongeant les membres du personnel ainsi que les bénéficiaires des services et leurs familles dans l’incertitude la plus complète.


Pour nous, il est évident que cette décision découle une fois de plus d’un manque de clairvoyance de la part des autorités provinciales, le Collège privilégiant son éternelle pensée positive qu’il continue d’espérer auto-réalisatrice mais sans prendre en compte la réalité de ses choix politiques. Une décision d’autant plus ambigüe qu’il y a encore quelques semaines, la Majorité MR-PS nous affirmait qu’« il n’y a jusqu’à présent jamais été question de fermeture de l’IMP d’Hévillers ».


Chronique d’une fermeture « annoncée ».


Replaçons cette déclaration dans son contexte : le 20 juin 2022 dernier, notre groupe adressait au Collège MR-PS une question écrite portant justement sur une possible fermeture du SRJ « Les Tilleuls », à Hévillers. Faisant part de rumeurs de plus en plus persistantes et angoissantes circulant parmi les membres du personnel, nous avions alors demandé à la Majorité de bien vouloir « confirmer (ou infirmer) cette information ».


Dans sa réponse du 15 juillet 2022, le Collège nous répondait : « Il y a lieu de couper court aux rumeurs – non fondées – de fermeture que vous avez entendues, il n’y a jusqu’à présent jamais été question de fermeture de l’IMP d’Hévillers ». Une réponse qui avait donc le mérite de la clarté mais qui, dans son développement déjà, laissait planer un doute quant à son réalisme. En effet, le Collège reconnaissait alors déjà de nombreuses difficultés quant au financement du projet de transformation de l’Institut. D’un projet initial de 6.805.000,00 € TVAC, ces montants grimpaient à 7.712.000,00 € TVAC suite à « l’inflation galopante des prix liée à la crise Covid-19 » puis « à l’éclatement du conflit russo-ukrainien et à l’augmentation des coûts de l’énergie ». Soit une hausse de plus de 15% !


Dans ce contexte, la conclusion du Collège selon laquelle « il ne s’agit donc pas d’abandonner un projet ni de fermer un site tel que le SRJ d’Hévillers » nous semblait optimiste. Elle s’est au final révélée irréaliste ! Surtout, nous ne pouvons manquer de relever que cet épisode indique à quel point une réponse donnée par le collège provincial peut rapidement (en moins de trois mois) se transformer, d’une rumeur en un fait avéré et illustre, pour nous, une vraie incertitude quant à la capacité du Collège à anticiper les difficultés dues à la crise qui nous frappe !


De notre point de vue, si la Majorité ne peut bien évidemment pas être tenue pour responsable de la hausse des prix et de l’inflation, elle doit au moins reconnaître que ses problèmes de financement sont à l’origine issus du choix (le leur), purement politique, de financer les zones de secours, se pliant à une décision parfaitement illégale de la Région wallonne.


Une position dont Les Engagé.e.s – BW ont avertis le Collège des risques depuis plusieurs années et qui, bien malheureusement, se confirment encore un peu plus avec la fermeture du SRJ d’Hévillers.


En conclusion.


Au final, cette décision ne fait que confirmer l’impression que nous donne cette Majorité depuis 2018 : celle d’un profond déséquilibre entre un parti libéral archi-dominant naviguant à vue et sans réelle anticipation et d’un parti socialiste nettement plus effacé et incapable de faire entendre sa voix alors qu’il est censé incarner le pendant social de cette Majorité.


La fermeture du SRJ « Les Tilleuls » étant désormais une réalité, nous prenons - sans plaisir - acte de cette décision et espérons que l’annonce faite sur l’absence de licenciements sera bien respectée.


Le groupe provincial Les Engagé.e.s – BW

 

Retrouvez également notre réaction dans la presse par ici

133 vues0 commentaire

Comments


bottom of page