top of page
  • jgtylleman

Pénurie d’élèves en électricité et usinage – quelle stratégie le Collège compte-t-il mettre en place


L'Enseignement en Brabant wallon est de qualité ! Mais là où certaines filières (comme la robotique ou les sciences spatiales) rencontrent un franc succès, d'autres options connaissent une véritable pénurie d'élèves.


C'est notamment le cas des filières "électricité" et "usinage", permettant pourtant de décrocher un job dans une branche en pénurie mais délaissées par nos jeunes.


Quelle stratégie le Collège provincial compte-t-il mettre en place pour remédier à la situation ? Voilà l'objet de la question adressée par Olivier Vanham à la Majorité MR-PS, en séance du Conseil provincial du 19 octobre 2023.

 

Monsieur le Président,

Monsieur le Gouverneur,

Mesdames et Messieurs les Députés provinciaux,

Chers Collègues.


L’enseignement provincial est, comme se plait à le rappeler régulièrement le Collège, l’un des plus beaux fleurons du Brabant wallon. Les divers succès de nos élèves dans de nombreux concours, nationaux et internationaux, viennent bien évidemment confirmer cette affirmation, comme le grand nombre d’inscriptions venant, chaque année, enrichir nos écoles du talent de nouveaux élèves. Néanmoins, si j’en crois la presse de ce début du mois d’octobre, il est un domaine où les jeunes ne se pressent guère pour inclure notre enseignement. Ainsi, dans de nombreux établissements professionnels, on déplorerait une véritable pénurie d’élèves dans deux sections en particulier : "électricité" et "usinage".


Un constat qui n’a pas manqué de faire réagir la Députée en charge de l’Enseignement provincial. Je la cite : « Il est de mon devoir de souligner une préoccupation concernant la diminution du nombre d’élèves dans des options cruciales telles que l’usinage et l’électricité. Ces filières, porteuses d’emplois, sont essentielles pour répondre aux besoins de notre économie locale.[1] »


Ce constat est d’autant plus frustrant qu’il risquerait, je suppose, d’entrainer la question du maintien pur et simple de ces filières, d’où les élèves sortent pourtant pratiquement assurés de décrocher un emploi actuellement en pénurie.


Dans ce contexte, je souhaiterais savoir ce que le Collège compte mettre en place comme mesures pour inciter nos jeunes à se diriger vers ces filières. L’article de presse soulignait, à juste titre, que « les (rares) élèves actuellement en formation seront sans doute les meilleurs ambassadeurs pour susciter des vocations ». Pourrions-nous imaginer l’organisation de rencontres entre le public et des élèves, actuels et anciens, afin qu’ils puissent partager leur expérience et inciter un plus grand nombre de jeunes à opter pour ce choix d’études ?


Je vous remercie.

[1] Jean-Claude Hennuy, Brabant wallon : enseignement provincial cherche élèves en électricité et usinage, Bruxelles : RTBF, 02-10-2023, https://www.rtbf.be/article/brabant-wallon-enseignement-provincial-cherche-eleves-en-electricite-et-usinage-11264916, 12-10-2023, 12-10-2023.

22 vues0 commentaire

Comments


bottom of page