top of page
  • jgtylleman

Problème dans le circuit vélo du contournement « Nivelles-nord ».

Dernière mise à jour : 23 déc. 2022


Le 23 novembre 2022, notre groupe politique à la Province du Brabant wallon a adressé la question écrite suivante au Collège provincial.


 

Madame la Directrice générale,


Faisant application de l’article 36 du Règlement d’ordre intérieur du Conseil provincial, j’ai l’honneur de vous adresser la question écrite suivante, pour laquelle je souhaiterais une réponse orale.


Depuis quelques mois, le réseau cycliste « points-nœuds » propose un tracé jugé dangereux par bon nombre d’usagers ayant l’habitude de l’emprunter dans la commune de Nivelles. En effet, celui-ci impose aux cyclistes de traverser le contournement nord, à hauteur de la rue de Montifaut, à travers les 4 bandes de circulation présentes à cet endroit.


Cet aménagement n’a évidemment pas manqué de provoquer de vives réactions au sein des utilisateurs du réseau « points-nœuds ». Des mesures ont donc été prises (notamment via l’installation d’une signalétique « Prudence, traversée dangereuse ») et un réaménagement de la traversée cyclable au croisement de la N252 et du chemin de Montifaut est également prévu par le SPW Mobilité, dans le cadre de la rénovation des revêtements de l’échangeur E19/N252, avec création d’aménagements cyclables. Cet aménagement visera à limiter le nombre de bandes traversées en utilisant un îlot intermédiaire mais sans que des délais n’aient été avancés, faute de plan finalisé.


Le Collège provincial a-t-il connaissance de ce dossier ? Dispose-t-il d’informations sur l’avancée du plan de réaménagement de la traversée cyclable ? Ne conviendrait-il pas de mettre en place une déviation ou un itinéraire bis qui ne ferait plus passer le circuit par cet endroit ?


Je vous remercie.

 

Réponse du Collège provincial :

Monsieur le Conseiller provincial,


En séance du 8 décembre 2022 et sur présentation du dossier par Monsieur Marc Bastin, Député provincial en charge de la Mobilité, le Collège provincial a pris connaissance de votre question écrite du 23 novembre 2022 et vous en remercie.


En date du 26/10/2022, le SPW-MI nous a confirmé que le réaménagement de la traversée cyclable au croisement de la N252 et du chemin de Montifaut ainsi que les aménagements cyclables sous la E19, demandés par la Province, sont toujours bien prévus dans le cadre de la rénovation des revêtements de l’échangeur E19/N252. Ces travaux viseront à limiter le nombre de bandes traversées en utilisant un îlot intermédiaire.


Les plans de ces aménagements n’étaient, à cette date, pas encore complètement finalisés mais le SPW-MI espère encore réaliser les travaux avant la fin de l’année.


Cet itinéraire points-noeuds vient d’être modifié par la Province pour proposer, à terme, une alternative à la N28 vers Haut-Ittre – qui est elle-même dangereuse – en passant sous la E19 et en permettant la création d’un itinéraire plus direct entre le zoning nord de Nivelles et Ittre. Ces aménagements permettront d’assurer une meilleure desserte du zoning nord de Nivelles depuis l’ouest.


Il s’agit donc d’un problème temporaire dû au retard pris par le SPW-MI pour lequel il y a très peu d’alternative. Ce point est signalé sur le réseau au niveau du balisage (cf. photo ci-contre).

Les modifications du réseau ne sont pas simples car elles entraînent des répercussions en cascade sur les points noeuds proches et donc doivent être anticipées. Afin d’éviter les surcoûts et le gaspillage, nous réalisons l’ensemble des modifications d’une zone en même temps. Suivant les plannings annoncés par le SPW, nous avons programmé la modification du balisage en son temps.


Nous ne pouvons que regretter le retard pris par le SPW-MI par rapport au planning annoncé au départ. Ce n’est – hélas ! – pas la seule portion sur les routes régionales qui attend un aménagement annoncé mais pas encore réalisé et pour laquelle il n’y pas d’alternative. On peut citer le N93 entre Sart-Dames-Avelines et les Quatre-Bras de Baisy-Thy ou encore le N222 entre le rond-point Marticot et la sortie de la E40.


Nous espérons avoir répondu à vos interrogations et vous prions de croire, Monsieur le Conseiller provincial, en l’assurance de notre considération distinguée.



24 vues0 commentaire

Comments


bottom of page