top of page
  • jgtylleman

Quel impact budgétaire pour les travaux prévus au Domaine provincial du Bois des Rêves ?

Dernière mise à jour : 6 nov. 2023


Question écrite déposée le 24 mai 2023.

 

Madame la Directrice générale,


Faisant application de l’article 36 du Règlement d’ordre intérieur du Conseil provincial, j’ai l’honneur de vous adresser la question écrite suivante, pour laquelle je souhaiterais une réponse écrite.


En avril 2023, le groupe provincial « Les Engagé.e.s » adressait au Collège provincial du Brabant wallon une question orale portant sur la fermeture temporaire de la nouvelle plaine de jeux du domaine provincial du Bois des rêves, suite aux intempéries des deux derniers mois ayant entrainés la dégradation des pelouses. Si nous avons bien reçu une réponse à notre question, nous estimons cependant celle-ci incomplète. En effet, suite à notre demande de savoir si les surcoûts engendrés par les travaux de drainage seront à charge de la Province et à combien a été chiffré le devis, le Collège s’est fendu d’une formule laconique précisant que ces travaux n’auront « pas d’impact budgétaire majeur ».


Pourriez-vous nous préciser les montants estimés pour ces nouveaux travaux à charge de la Province ? En outre, comme nous vous le demandions dans une précédente question orale, « il semblerait que des réserves avaient déjà été émises sur la nouvelle infrastructure, quant à sa taille, sa localisation en zone humide et potentiellement inondable, ses aménagements, etc. En avez-vous eu connaissance ? Dans l’affirmative, avez-vous tenu compte de ces alertes et quelles réponses y avez-vous apportées ? »


Je vous remercie.


Benjamin Goes,

Conseiller provincial – Chef de groupe « Les Engagé.e.s »

 

Réponse du Collège provincial :


Monsieur le Conseiller provincial,

En séance du 15 juin 2023 et sur présentation du dossier par Madame Isabelle Evrard, Députée provinciale en charge du Bois des Rêves, le Collège provincial a pris connaissance de votre question écrite du 24 mai relative à l’impact budgétaire des travaux prévus au Domaine provincial du Bois des Rêves.


Votre question est légitime et nous comprenons vos interrogations.


Nous ne savons pas d’où viennent les informations selon lesquelles des réserves auraient été émises quant à la localisation de la nouvelle plaine de jeux, ni par qui celles-ci auraient été formulées. Pour ce qui concerne la plaine de jeux, durant la phase de conception du dossier, nos services avaient évidemment mis en évidence qu’il s’agissait d’une zone humide, à proximité du Ry Angon.


Il s’agissait d’une information connue de tous les candidats soumissionnaires potentiels. Dans le cadre d’un marché public de conception/réalisation, il appartient aux soumissionnaires d’appréhender le contexte du terrain, les contraintes qui en découlent et de prescrire les choix techniques qui y répondent.


Nous ne reviendrons pas sur les difficultés rencontrées en mars et avril dernier, dès l’inauguration de la nouvelle aire de jeux. Depuis lors, celle-ci a été fermée au public pour permettre à l’entrepreneur de réaliser les travaux nécessaires. Le Collège a désigné un conseiller juridique pour l’accompagner dans l’analyse des responsabilités dans le cadre de ce dossier et la prise en charge des coûts de drainage supplémentaires.


Nous ne pouvons vous détailler ces coûts aujourd’hui pour la simple raison que ceux-ci font encore l’objet d’une négociation. Une réunion sur site est convenue fin juin avec l’entrepreneur. En toute transparence, nous ne manquerons pas de revenir vers vous dès que possible avec l’ensemble des précisions relatives à ce dossier délicat.


Nous vous remercions de votre compréhension et vous assurons que nous mettons tout en œuvre pour offrir le meilleur service aux visiteurs du Bois des Rêves.


Nous vous prions d'agréer, Monsieur le Conseiller provincial, l'expression de notre considération distinguée.

5 vues0 commentaire
bottom of page