top of page
  • jgtylleman

Réaménagement du site des usines Tudor à Florival – quel rôle entend jouer la Province ?


À cheval sur les Communes de Grez-Doiceau et d'Huldenberg, le site des anciennes usines Tudor doit bientôt être réhabilité ... Du moins, la partie flamande de celui-ci !


Du côté francophone, la situation est plus floue. Voilà pourquoi le Conseiller provincial Engagé Olivier Vanham a décidé d'interroger le Collège en séance du Conseil, le 28 septembre dernier, sur les intentions de la Province dans ce dossier.

 

Monsieur le Président,

Monsieur le Gouverneur,

Mesdames et Messieurs les Députés provinciaux,

Chers Collègues.


Le Brabant wallon n’est pas la Province disposant du plus grand passé industriel du territoire wallon, singulièrement à l’est de celui-ci. On peut cependant retrouver certains vestiges industriels chez nous, notamment dans la Commune de Grez-Doiceau où Henri Tudor installa au 20ème siècle son usine pour y fabriquer les batteries éponymes.


Cette usine et les terrains environnants existent toujours, à cheval sur les communes de Grez-Doiceau donc mais aussi sur celui d’Huldenberg, dans le Brabant flamand et posent la question de l’avenir de ce site. C’est dans ce contexte qu’une réunion d’informations participative a eu lieu le jeudi 07 septembre dernier, à l’initiative de la partie flamande ayant apparemment un projet de réhabilitation de « son » côté du site, acquis fin 2021 par l’Agence provinciale de développement du Brabant flamand afin de le réaménager[1].


La Commune de Grez-Doiceau, par la voix de son Bourgmestre, a expliqué avoir été conviée à des échanges avec un accord de principe pour réaliser un master plan, lequel déterminera le futur mais qu’à ce stade, rien de définitivement concret n’est validé. Plus inquiétant, le Bourgmestre a également évoqué ses craintes quant aux coûts et ce qui pourrait être accepté comme projet[2]. Bref, vous l’aurez compris : on nage pour le moment en plein flou artistique, entretenant les peurs sur ce qui pourrait advenir du site des usines Tudor et l’impact sur la population (augmentation du charroi, etc.).


Au vu de l’importance de ce projet et de son impact potentiel sur la Province je souhaiterais savoir si la Province a été conviée aux discussions entre les communes de Grez-Doiceau et d’Huldenberg ? La Province pourrait-elle jouer un rôle de facilitateur entre les deux communes voisines, vu ses contacts en Fandre ? Et qu’en est-il de l’avenir de l’abbaye de Florival, qui appartient au fédéral (à la Régie des bâtiments) et qui est toujours en recherche d’un acquéreur ?


Je vous remercie.

[1] Laurent Saublens, Grez-Doiceau: réhabilitation en vue pour le site des usines Tudor, à Florival, Bouge : L’Avenir, 04-09-2023, https://www.lavenir.net/regions/brabantwallon/grez-doiceau/2023/09/04/grez-doiceau-rehabilitation-en-vue-pour-le-site-des-usines-tudor-a-florival-HYDKRT6KY5HCLMBQ7KL423WN6U/, 11-09-2023, 11-09-2023. [2]Idem.

14 vues0 commentaire

Comments


bottom of page