• jgtylleman

Sobriété énergétique dans le Brabant wallon.


Nous vivons, depuis quelques mois, une crise énergétique qui nous impacte tous. Pas le choix : il faut faire des efforts pour économiser notre énergie et les autorités publiques doivent montrer l'exemple !


Dans ce contexte, que fait la Province du Brabant wallon concrètement ? C'est pour le savoir que j'ai pris la parole, ce 29 septembre en séance du Conseil provincial.


 

Monsieur le Président,

Monsieur le Gouverneur,

Mesdames et Messieurs les Députés provinciaux,

Chers Collègues,


En ce mois de septembre, après avoir traversé une crise sanitaire sans précédent puis une crise ukrainienne (au cours de laquelle notre population a su se montrer plus qu’admirable, en acceptant d’héberger des centaines de familles), une nouvelle crise vient mettre au défi notre résilience. En effet, la hausse des prix de l’énergie touche aujourd’hui toute notre société, les particuliers comme les entreprises et force le monde politique à réagir.


Suite au dernier Codeco, j’ai pu lire une interview du Président du Collège provincial s’exprimant, dans un article de la Dernière Heure paru le mercredi 07 septembre dernier, sur les actions mises en place par la Province en matière de sobriété énergétique[1]. Des actions que nous ne contestons pas et que nous avons déjà saluées par le passé. Je rejoins tout à fait le Président sur la nécessité d’opter pour des « mesures réfléchies »[2] et je pense même que la Province du Brabant wallon a, pour se faire, un outil tout désigné.


Certains d’entre vous se souviennent sans doute qu’en sa séance du 27 octobre 2016, le Conseil provincial du Brabant wallon a signé la charte « PEP’s BW 2050 », par laquelle nous nous engagions, en tant que représentants et acteurs du territoire de la Province du Brabant wallon, « à veiller, dans le cadre de nos compétences, au travers de nos politiques et de nos actions, à réduire les émissions de gaz à effet de serre pour limiter l'impact du territoire sur le changement climatique et à adapter le territoire pour réduire sa vulnérabilité »[3]. Si certes l’incitant est aujourd’hui surtout économique, la réduction de nos émissions de gaz à effet de serre est plus que jamais devenue une nécessité à laquelle notre institution doit contribuer et devenir un exemple !


Ma question est la suivante : le Collège peut-il énumérer les actions entreprises et celles prévues pour la réduction de notre consommation d’énergie ? Quand aurons-nous en main un plan « Colibri », transparent et structuré, proposant un ensemble de mesures concrètes et cohérentes ? Ce plan, lancé en grande pompe en 2018, nous l’attendons en effet toujours 4 ans plus tard.


Je vous remercie.

[1] Simon CHEROT, « Sobriété énergétique : "Nous n’avons pas attendu le Codeco", assure la Province du Brabant wallon », Bruxelles : La DH/Les Sports, 07/09/2022, https://www.dhnet.be/regions/brabant/2022/09/07/sobriete-energetique-nous-navons-pas-attendu-le-codeco-assure-la-province-du-brabant-wallon-4OLAHJT7VFCH7GO4D4TB7XQBTY/, 07/09/2022, 07/09/2022. [2] Idem. [3] Groupe provincial cdH-BW, « Motion de recommandation portant sur la charte « PEP's BW 2050 » », 27/10/2016, https://www.brabantwallon.be/bw/files/files/conseil/2016/11-2016/propresols/154-1-16.pdf, p.2

10 vues0 commentaire