top of page
  • jgtylleman

Travaux sur le Carrefour Léonard.


Un véritable enfer ! Voilà ce que doivent se dire les quelques 100.000 navetteurs se rendant et quittant Bruxelles via le carrefour Léonard, actuellement en rénovation.


La décision prise par la Ministre flamande pose problème, surtout en matière de coordination avec les autres Régions. En tant qu'entité publique, la Province du Brabant wallon doit pouvoir faire entendre sa voix afin que les automobilistes du BW soient respectés ! J'ai donc pris la décision de demander à la majorité provinciale ses intentions en la matière, en séance du Conseil provincial du 25 avril 2024.

 

Monsieur le Président,

Monsieur le Gouverneur,

Mesdames et Messieurs les Députés provinciaux,

Chers Collègues.

 

Le Brabant wallon, de par son histoire et sa géographie, entretient depuis toujours une relation privilégiée avec Bruxelles. Je fais moi-même partie de ces milliers de brabançons wallons qui se rendent régulièrement dans notre capitale pour des raisons professionnelles, me tenant ainsi informé de l’actualité concernant la voie reliant notre Province à la Région bruxelloise.


Je n’ai dès lors pas pu passer à côté de ce point brûlant de l’actualité : les travaux entrepris par la Région flamande au niveau du carrefour Léonard enflamme depuis plusieurs jours maintenant nos relations avec nos voisins flamands. En cause : la fermeture (pour cause de travaux donc) du « tourne-à-droite » en quittant Bruxelles vers Waterloo qui s’annonce particulièrement pénible pour tous les automobilistes se dirigeant vers cette destination[1].


J’ai bien conscience de ne pas être le seul (ni le premier) à me prononcer sur ce nouveau dossier mais j’aimerais néanmoins à mon tour m’exprimer et interroger le Collège provincial : toute aussi nécessaire qu’elle soit, la décision de la Région flamande d’avancer vers la rénovation du Carrefour Léonard sans respect aucun pour la collaboration interrégionale est un nouveau cas, bien triste, d’apparent mépris de certain.es Ministre flamand.es envers leurs voisins francophones, wallons comme bruxellois ! Rappelons en effet qu’un nombre considérable de navetteurs emprunte cette voie tous les jours et seront impactés par ces travaux, les obligeant à décaler leurs heures de départ[2]. Et en l’absence d’un renforcement de l’offre de transports en commun, il est inenvisageable que les Brabançons wallons soient les dindons de cette mauvaise farce !


Le Collège provincial peut-il me renseigner sur les initiatives prises en amont de ces travaux et sur les actions qu'il compte encore entreprendre ?

 

Je vous remercie.


[1] Romain Masquelier, «”Bordel Léonard”, “c’était déjà le boxon intégral” : le BW furax à l’annonce des nouvelles perturbations sur l’E411 et le Ring vers Waterloo », Bouge : L’Avenir, 09-04-2024,  https://www.lavenir.net/regions/brabantwallon/2024/04/09/bordel-leonard-cetait-deja-le-boxon-integral-le-bw-furax-a-lannonce-des-nouvelles-perturbations-sur-le411-et-le-ring-vers-waterloo-DRD6TWANF5FP7AV77RK2Z6ZN3M/, 17-04-2024, 17-04-2024.

[2] Idem.

5 vues0 commentaire

Comentarios


bottom of page