• jgtylleman

Vers une fermeture du SRJ « Les Tilleuls » à Hévilliers ?

Dernière mise à jour : 29 août


Madame la Directrice générale,


Faisant application de l’article 36 du Règlement d’ordre intérieur du Conseil provincial, j’ai l’honneur de vous adresser la question écrite suivante, pour laquelle je souhaiterais une réponse écrite.


Le Service Résidentiel pour Jeunes « Les Tilleuls » (anciennement IMP de Bierbais) situé à Hévilliers est l’un des fleurons de l’enseignement provincial sur notre territoire. Il me revient cependant qu’une rumeur circulerait, selon laquelle cette institution fermerait dans le courant de l’année 2024.


Le Collège pourrait-il confirmer (ou infirmer) cette information ?


Je vous remercie.

 

Réponse du Collège provincial


Monsieur le Conseiller provincial,


En séance du 7 juillet 2022 et sur présentation du dossier par Madame Sophie Keymolen, Députée provinciale en charge des Affaires sociales et de la Santé, le Collège provincial a pris connaissance de votre question écrite du 20 juin 2022 relative au SRJ « Les Tilleuls ».

Il y a eu lieu de couper court aux rumeurs – non fondées – de fermeture que vous avez entendues, il n’a jusqu’à présent jamais été question de fermeture de l’IMP d’Hévillers.


1) Objectifs et fonctionnement de l’IMP d’Hévillers


L’IMP d’Hévillers rassemble sur son site un service d’accueil de jour pour adultes de 25 bénéficiaires, ainsi qu’un service résidentiel pour jeunes.

Il en accueille en moyenne 17 par jour, filles ou garçons, âgés de 3 à 18 ans, qui présentent des troubles du comportement et qui nécessitent une aide spécialisée intensive en dehors de leur milieu de vie habituel. 352 BULLETIN PROVINCIAL N°8 – 29/08/2022


Le projet du SRJ est de permettre à ces jeunes de pouvoir retrouver une place dans leur famille, dans la société. Le SRJ leur propose donc un cadre de vie de transition avec un encadrement pédagogique et thérapeutique.

Pour réaliser ce travail, les enfants sont répartis dans des groupes en fonction de leur âge et de leur problématique. Outre le personnel du service d’appui – notamment du service médical et du pôle infirmier – chaque groupe est encadré par une équipe pluridisciplinaire composée d’éducateurs, d’un chef éducateur, d’un psychologue et d’un assistant social.



2) Projet de transformation


Comme cela a été expliqué lors des commissions du 23 juin 2022, le projet d’un nouvel IMP a été abandonné.


En effet, en 2015, le Collège provincial approuvait un marché de travaux ayant pour objet la conception et la réalisation d’infrastructures d’accueil et d’hébergement de la personne handicapée à Mont-Saint-Guibert. Ce projet envisagé nécessitait un investissement estimé à 6.775.000,00 € TVAC hors défraiement (soit 6.805.000,00 € TVAC y compris le défraiement) au moment de l’approbation des conditions du marché par décision du Conseil provincial en date du 28 octobre 2021. Ce marché a été conçu sous la forme d’un marché à enveloppe fermée sans révision des prix, cela afin de ne pas avoir de dépassement de budget au cours de son exécution.


Néanmoins, la charge de ce projet n’ayant fait que croître, elle a fini par devenir trop lourde pour la Province. En effet, un premier accroissement de la charge de ce projet s’est produit en suite de l’inflation galopante des prix liée à la crise du Covid-19.


Ainsi, afin d’y pallier, les conditions financières du marché ont dû être revues à la hausse. Un avenant n°1 au cahier spécial des charges, visant à prévoir une formule de révision de prix, a donc été approuvé par le Conseil provincial en date du 31 mars 2022.


Un second accroissement de la charge du projet s’est encore produit suite à l’éclatement du conflit russo-ukrainien et à l’augmentation du coût de l’énergie qui s’en est progressivement suivie. Une nouvelle explosion des prix, dont les conséquences sur la charge du projet n’auraient pas pu être anticipées, a eu raison du projet.


En effet, au terme de ses calculs d’actualisation, il s’avère que le montant de l’enveloppe fermée arrêté à 6.775.000,00 € TVAC hors défraiement (soit 6.805.000,00 € TVAC y compris le défraiement), au mois de septembre 2021 pour être approuvé par le Conseil provincial en séance du 28 octobre 2021, est aujourd’hui significativement insuffisant. S’il devait être actualisé pour correspondre aux prix actuels du marché, le montant de l’enveloppe fermée serait de l’ordre de 7.712.000,00 € TVAC hors défraiement, soit une augmentation l’ordre de 937.000,00 € TVAC, soit une hausse de plus de 15%.


La Province ne peut pas, vu l’absence de projections possibles de ce que seront les prix à court et moyen termes dans ce marché volatil, prendre le risque de voir la charge liée au projet s’alourdir encore, d’autant que, jusqu’à ce jour, chaque augmentation de cette charge a été significative et rien n’indique que la tendance va s’inverser.


Par ailleurs, parallèlement à cette problématique, une rencontre a eu lieu le 25 avril 2022 avec l’AVIQ. Il y a été précisé qu’il n’y avait pas d’obligation de créer un SRJ avec une unité spécifique avec enfants avec double diagnostic et un SRA, ce qui était prévu dans le projet initial.


Le besoin actuel est autant pour l’accueil de la population de jeunes que pour la population d’adultes. Il y a en effet un gros manque de places à la fois pour les enfants et pour les adultes. Le pouvoir 353 BULLETIN PROVINCIAL N°8 – 29/08/2022


organisateur peut donc déterminer son projet en fonction de ses choix stratégiques dans le cadre de la politique d’accueil de la personne handicapée.


Face à ces constats (augmentation du prix des travaux et nouvelles informations de l’AVIQ), le Collège provincial a décidé de mettre en place un comité d’accompagnement dont l’objectif est de redéfinir la politique d’accueil et d’hébergement des jeunes et des adultes handicapés en Brabant wallon : quels sont les besoins en Brabant wallon ? Quelles sont les priorités de la Province du Brabant wallon en la matière ? Etc.


Il ne s’agit donc pas d’abandonner un projet ni de fermer un site tel que le SRJ d’Hévillers, mais bien de réfléchir à comment répondre le mieux possible aux besoins existants sur le territoire du Brabant wallon en redéfinissant un projet adapté à ce territoire et en tenant compte de toutes les ressources qui y sont présentes.


Nous vous prions d'agréer, Monsieur le Conseiller provincial, l'expression de notre considération distinguée.

25 vues0 commentaire