top of page
  • jgtylleman

Grand froid et sans-abrisme dans le Brabant wallon : absence de plan et de subsides pour le relais social


La vague de froid du début du mois de janvier 2024 nous a rappelé l'absence de solutions adaptées pour les personnes sans-abris dans notre Province. Et si même la Région wallonne ne finance pas le Relais social du BW, alors cette institution en est bel et bien réduite à se débrouiller comme elle le peut.


Une situation profondément injuste qu'a tenu à dénoncer Olivier Vanham lors du Conseil provincial du 25 janvier 2024.


 

Monsieur le Président,

Monsieur le Gouverneur,

Mesdames et Messieurs les Députés provinciaux,

Chers Collègues.

 

Les températures négatives ont remis à l’agenda la problématique du manque d’un plan « Grand froid » ainsi que l’absence d’un abri de nuit dans notre Province. Une absence déjà déplorée à de nombreuses reprises, par notre groupe politique et par d’autres, de la Majorité comme de l’opposition.


Intervenant au nom du Relais social intercommunal du Brabant wallon, sa coordinatrice expliquait l’absence d’un plan car « contrairement aux relais sociaux urbains, le relais social intercommunal n’est pas financé par la Région wallonne pour mettre en place un tel plan" [1] Et de poursuivre : "Sans financement, c’est l’univers de la débrouille, en fonction de ce que les opérateurs de terrain, CPAS et associations, peuvent faire."[2]


Sans doute le Brabant wallon paie-t-il une fois de plus sa réputation d’être une Province riche ? Toujours est-il que cette situation est, de notre point de vue, totalement injuste ! Nous apprenons par la presse que le Relais social intercommunal est actuellement en phase de recrutement pour lancer, avec le réseau 107, une équipe mobile 107 précarité pour aller à la rencontre des personnes sans-abri, créer un premier contact, voir si elles connaissent des structures d’accueil et si oui, pourquoi elles n’y vont pas[3].


Le Collège pourrait-il nous en apprendre plus sur cette initiative et sur son calendrier de lancement ?

  

En outre, nous ne pouvons que rejoindre la coordinatrice du Relais social intercommunal du Brabant wallon lorsque celle-ci clame qu’« il ne faut pas que les actions se limitent à l’urgence »[4]. La Province a, de notre point de vue, un rôle important à jouer dans la lutte contre le sans-abrisme. L’étude du Budget 2024 nous apprend que les subsides pour l’Asbl Relais social du BW sont passé d’un montant de 37.500 euros d’engagements en 2022 à … 0 euros pour 2024[5] ! Il me semblait pourtant que la Province soutenait cette asbl ! Pourriez-vous nous en dire plus sur ces chiffres ?


Je vous remercie.


 

[1] Quentin Colette, Grand froid et sans-abrisme en Brabant wallon : pas de plan financé, "c’est l’univers de la débrouille", Bouge : L’Avenir, 08-01-2024, https://www.lavenir.net/regions/brabantwallon/2024/01/08/grand-froid-et-sans-abrisme-en-brabant-wallon-cest-lunivers-de-la-debrouille-M63GTZ7NVFGMJCPVJEI7MM3Q5A/, 11-01-2024, 11-01-2024.

[2] Idem.

[3] Idem.

[4] Ibidem.

[5] Collège provincial du Brabant wallon, « SAP - Budget 2024 », 16-11-2023, https://conseil.brabantwallon.be/bw/espace-conseiller/publications/?theme=15906&theme_children%5B15906%5D=15923&theme_children%5B15913%5D=&theme_children%5B17117%5D=&year=2023&month=11&day=&search_text=, Wavre : Conseil provincial du Brabant wallon du 25 janvier 2024, p.123.

23 vues0 commentaire

Comments


bottom of page