top of page
  • jgtylleman

Inondations dans le BW – Quel bilan pour les infrastructures anti-inondations ?


Les six premiers mois de l'année 2024 ont été marqué par une météo plus que maussade, ayant entrainé dans le courant des mois de mai et de juin quelques inondations dans le Brabant wallon. Ce fut notamment le cas à Walhain où, malgré les avancées en matière d'infrastructures de lutte contre les inondations, il reste encore fort à faire en la matière.


Afin d'en apprendre plus sur le soutien provincial à la réalisation d'une Zone d'Immersion Temporaire (ZIT) dans cette commune, le Conseiller provincial Olivier Vanham a interrogé le Collège provincial le 27 juin 2024.

 

Monsieur le Président,

Monsieur le Gouverneur,

Mesdames et Messieurs les Députés provinciaux,

Chers Collègues.

 

Le printemps 2024 restera certainement dans les mémoires comme l’un des plus pluvieux que notre pays ai jamais connu. Si jusqu’alors les conséquences se limitaient à l’impact sur notre moral et aux dégradations des affiches électorales (qu’il aura fallu remplacer plus souvent que d’ordinaire), la situation a récemment pris un tournant bien plus tragique avec de nouvelles inondations dans le Brabant wallon[1]. Ce fut notamment le cas dans des communes comme Chastre, Jodoigne, Mont-Saint-Guibert, Villers-la-ville ou encore Walhain, touchée la semaine dernière avec le débordement du Hain.


Fort heureusement, la présence de nombreuses infrastructures de lutte contre les inondations aura certainement permis de limiter les dégâts. Difficile cependant de déterminer avec exactitude le degré d’efficacité de ces aménagements. Ce point m’amène à m’interroger sur le bilan, d’une manière générale, de ces structures. Le Collège provincial pourrait-il nous dresser un bilan du fonctionnement des infrastructures anti-inondations lors de ces derniers épisodes pluvieux ? Quels furent les aménagements les plus mobilisés ? Ont-ils tous remplis leurs fonctions d’une manière optimale ?


Concernant plus spécifiquement la commune de Walhain, je souhaiterais savoir où en est-on dans le projet de ZIT au Pré d’Auffe ? Ce projet qui, pour rappel, doit se réaliser notamment grâce à un subside de la Région de 1,7 millions d’euros, permettrait de contenir 150.000 m3 d’eau et protègerait Nil-Saint-Vincent et toute la région en aval. Existe-il des possibilités d’accélérer sa mise en œuvre ? Enfin, dans la mesure où cet investissement ne protègera pas Walhain et les villages en amont, la Commune de Walhain a récemment lancé diverses études sur 9 autres sites en amont. Afin d’aider la mise en œuvre de ces projets, ne serait-il pas utile de réfléchir à la mise en place d’une cellule provinciale de lutte contre les inondations qui pourraient aider les communes à développer et mettre en œuvre ces projets (soutien technique, gestion des marchés publics, négociations avec les agriculteurs, rachat de parcelle, entretien des infrastructures, etc.) ?


Je vous remercie.


[1] La Rédaction avec Belga, « Brabant wallon : inondations à Chastre, Jodoigne et Mont-Saint-Guibert, débordement du Hain à Walhain », Bruxelles : RTBF, 18/06/2024, https://www.rtbf.be/article/brabant-wallon-inondations-a-chastre-jodoigne-et-mont-saint-guibert-debordement-du-hain-a-walhain-11391342, 20-06-2024, 20/06/2024.


9 vues0 commentaire

Comments


bottom of page